Nous contacter
Espace Médical Vauban vous accueille.
Médecine et Chirurgie du sport et de l’arthrose, Chirurgie Esthétique et Reconstructrice.

ÉQUIPE MÉDICALE de l'ESPACE VAUBAN

Découvrir ÉQUIPE MÉDICALE de l'ESPACE VAUBAN

L'ESPACE MÉDICAL VAUBAN EN IMAGES

Découvrir L'ESPACE MÉDICAL VAUBAN EN IMAGES

SE RENDRE AU CENTRE MEDICAL

Découvrir SE RENDRE AU CENTRE MEDICAL

TECHNIQUES MEDICALES INNOVANTES - NEWS

Découvrir TECHNIQUES MEDICALES INNOVANTES - NEWS

INFORMATIONS SUR LES INJECTIONS DE PLASMA RICHE EN PLAQUETTES (PRP)

Docteur Serge AMZALAG (Centre VAUBAN - TOURVILLE)

Tel : 01 53 59 32 05- Fax : 01 53 59 32 01

 

Qu’est-ce que le PRP ?

Il s’agit de facteurs de croissances concentrés, acteurs essentiels du processus de cicatrisation, provenant exclusivement d’un prélèvement de votre propre sang.

Les facteurs de croissance ont une action prouvée sur la prolifération et la différenciation de certaines cellules permettant l’accélération de votre processus de cicatrisation.

Quel est l’intérêt d’une injection de PRP ?

L’infiltration directe sur le site de lésion permet de rendre immédiatement disponibles les facteurs de croissances en quantité beaucoup plus importante qu’habituellement  par votre sang circulant.

Comment se déroule une injection de PRP ?

Le traitement et sa préparation se déroulent exclusivement devant vous.

Nous vous faisons une simple prise de sang.

Le sang que nous vous prélevons est ensuite placé dans une centrifugeuse.

La centrifugation va durer 4 minutes à 1 500 tours par minute.

La fin de la centrifugation est signalée par un avertisseur sonore.

Le PRP est isolé délicatement par un système de double seringue stérile et à usage unique, aucun autre produit n’est utilisé dans la seringue.

Il sera injecté sur une zone précise et préalablement désinfectée par un minimum de trois passages successifs de Bétadine solution alcoolique.

Un pansement est appliqué, il sera conservé 24 heures au sec.

L’utilisation d’un anesthésique local est variable il est souhaitable de l’éviter afin d'éviter la dilution des principes actifs.

Le traitement se fait en ambulatoire dans le cabinet médical et ne nécessite pas d’hospitalisation. Un repos d’environ une heure dans la salle d’attente est recommandé avant le départ au domicile.

Ce traitement peut être renouvelé deux ou trois fois à une semaine d’intervalle pour une efficacité optimale dans certaines indications.

Repérage de la zone d’injection

L’injection de certaines lésions tissulaires (tendon, muscle ou ligament) peut nécessiter un repérage préalable échographique qui sera réalisé dans le centre quelques minutes avant le traitement. Le radiologue marquera précisément la zone à traiter et nous fournira des indications sur son étendue et sa profondeur.

Certaines rares indications nécessitent un contrôle simultané radiographique et ou échographique dont nous vous expliquerons les modalités.

Quelles sont les complications éventuelles ?

Elles sont rares car le PRP, issu de votre propre sang ne présente aucun risque de rejet ou d’allergie.

La plus exceptionnelle mais la plus sérieuse est la survenue d'une infection, risque inhérent à toute injection. Elle peut se manifester par un gonflement douloureux et chaud avec ou sans fièvre dans les jours qui suivent l'injection. Le médecin doit être averti rapidement. Ce risque est cependant particulièrement limité en raison de l’utilisation d’un matériel stérile à usage unique, en circuit fermé depuis le prélèvement jusqu’à l’injection.

Le point de ponction peut rester douloureux pendant quelques heures à quelques jours, la douleur s'estompe spontanément ou après la prise d'un antalgique type Paracetamol. Il faut éviter l’application de glace et la prise d’un anti-inflammatoire pendant les deux semaines qui suivent l’injection.

Il est recommandé d’observer un repos relatif de 24 heures dans les suites de l’injection.

Préparation du traitement

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Il faut signaler toute affection ou symptôme dont vous pourriez souffrir, et en particulier :

- Si vous souffrez d’une maladie du sang ou d’une lésion cancéreuse.

- Si vous avez actuellement une maladie infectieuse, ou si vous avez récemment eu une fièvre ou une infection cutanée

- Si vous êtes diabétique, si vous suivez un traitement pour une hypertension artérielle ou pour une maladie cardio-vasculaire.

- Si vous suivez un traitement anticoagulant ou fluidifiant du sang

(anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire type Aspirine, Asasantine,

Kardégic, Plavix, Sintrom, Préviscan, Coumadine, Ticlid…).

- Si vous êtes allergique ou sujet aux malaises.

- Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

A l’exception d’une infection, d’une maladie du sang ou d’une lésion cancéreuse évolutive, ces situations ne sont pas des contre-indications au traitement mais nécessitent parfois de prendre des précautions supplémentaires ou d'effectuer une surveillance plus particulière.

Remboursements

Un devis vous sera remis préalablement au traitement.

La Caisse d’assurance Maladie ne rembourse pas encore ce traitement innovant ainsi que le matériel utilisé.

Votre facture pouvant être produite à des fins de remboursements dans le cadre de toute demande à une assurance complémentaire.